top of page
Rechercher

Se former, une étape nécessaire avant le départ à la retraite.

Dernière mise à jour : 22 avr. 2021

 

Chaque année, 40 000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque. Si la prise en charge n’est pas effectuée immédiatement, 92% de ces arrêts sont fatals.

En matière d’apprentissage des gestes de premiers secours, la France a pris un retard considérable par rapport à ses voisins européens. En effet, d’après le ministère de la santé, uniquement 20% des français sont formés aux gestes de premiers secours contre 80% au Danemark.

Afin de rattraper ce retard, de lutter contre l’arrêt cardiaque et de sensibiliser aux gestes qui sauvent, une loi a été promulguée le 3 juillet 2020. Dans celle-ci, on y apprenait la création du statut de « citoyen sauveteur ». Seront désignées comme telles, les personnes qui « porteront assistance de manière bénévole à une personne en situation apparente de péril grave et imminent ». Le massage cardiaque, l’utilisation du défibrillateur cardiaque ou tout autre geste de premiers secours représentent les gestes du citoyen sauveteur.

Le Premier Ministre Jean Castex a énoncé dans le décret n° 2021-469 du 19 avril 2021, l’importance de former les salariés avant leur départ à la retraite. Ainsi, dès aujourd’hui, les employeurs devront proposer aux salariés, une sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque et aux gestes de secours, avant leur départ à la retraite. Cette sensibilisation devra être considérée comme temps de travail et se déroulera ainsi durant l’horaire normal de travail.

La visée de cette sensibilisation est que l’intégralité des salariés puissent acquérir les compétences nécessaires leurs permettant ainsi :

- D’assurer leurs propre sécurité, celle de la victime ou de toute autre personne et transmettre au service de secours d’urgence les informations nécessaires à son intervention ;

- De réagir face à une hémorragie externe et installer la victime dans une position d’attente adaptée

- De réagir face à une victime en arrêt cardiaque et utiliser un défibrillateur automatisé externe.

Toutefois cette sensibilisation autorise les organismes et les professionnels qui remplissent les conditions prévues par arrêté des ministres chargés du travail, de la santé et de la sécurité civile à être dispensé de cette sensibilisation.

Maxiformation vous accompagne dans votre processus de sensibilisation aux gestes de premier secours ainsi qu’à l’apprentissage de l’utilisation d’un défibrillateur.

 

Formations correspondantes proposées par Maxiformation :



134 vues

Comments


bottom of page